À PROPOS

EDITO

Après six éditions, et malgré quelques doutes exprimés en 2018 quant à sa pérennisation, aujourd’hui Visa For Music peut véritablement s’affirmer comme le rendez- vous incontournable des musiques d’Afrique et du Moyen-Orient.

Animée du pouls de Visa For Music, Rabat « ville lumière et capitale culturelle du Royaume » connaît une ambiance festive, rassemblant des artistes et acteurs culturels du monde entier et devient une grande capitale de la musique en période hivernale.

Pour cette 6ème édition, le jury a sélectionné, parmi près de mille candidatures reçues, une cinquantaine d’artistes originaires du Maroc et de l’ensemble du continent, du Moyen-Orient, des territoires créoles et d’autres points du globe. Pendant quatre jours, ils se sont produits devant les professionnels de la musique et face à des passionnés. En plus d’une cinquantaine de showcases, Visa For Music a proposé huit conférences et rencontres, trois ateliers et une exposition rassemblant une cinquantaine de stands et compté des centaines de speed-meetings. Plus de 1000 professionnels sont venus de 70 pays dont 25 pays africains.

LES MISSIONS DE VISA FOR MUSIC

Mettre en valeur la création artistique du continent

D’un côté, la présence d’un dynamisme artistique et une création musicale extrêmement riche en Afrique et au Moyen-Orient. De l’autre côté, le manque de visibilité des artistes et professionnels de la musique à l’international. La présence du Moyen-Orient et de l’Afrique dans le marché de la musique dans le monde pourrait être plus importante mais elle manque d’un tremplin pour s’exporter à travers le monde.
Visa For Music s’est ainsi donné comme missions principales de mettre en valeur et promouvoir la création artistique musicale d’Afrique et du Moyen-Orient auprès de l’Europe et des marchés du Nord, d’encourager la mobilité artistique et participer au développement des industries culturelles de ces régions.

Répondre à la problématique de l’export

Visa For Music a vu le jour pour donner un souffle nouveau à l’industrie musicale africaine.
Le potentiel artistique et culturel est remarquablement riche mais très peu exploité sur le continent.
Les structures professionnelles adaptées manquent, ce qui pousse les artistes à partir à l’étranger, en particulier dans les pays du Nord. Les pays africains ne bénéficient donc pas assez des retombées économiques de leurs artistes et ce au profit des économies européennes et nord-américaines.
Visa For Music s’est ainsi donné comme mission de participer à la structuration et la professionnalisation de la filière musicale en renforçant les capacités des artistes et des acteurs culturels au Maroc et plus largement sur le continent.

Renforcer la diplomatie culturelle et la visibilité du Maroc

Grâce à ce salon qui, durant quatre jours, rassemble tous les ans les professionnels du secteur, Visa For Music œuvre activement à l’accroissement de la visibilité de ses est étiques musicales et promeut l’image d’un Maroc pluriel, fort et riche culturellement.
Visa For Music s’est ainsi donné comme mission d’œuvrer au développement des industries culturelles et de l’image du pays à l’étranger.

Participer au développement culturel durable, encourager la jeunesse et renforcer les capacités

Les missions principales de Visa For Music s’inscrivent dans une réflexion globale sur les droits culturels dans une optique de développement culturel durable. Visa For Music a l’ambition de participer à la professionnalisation et la structuration de la filière musicale et culturelle de manière générale et contribuer à générer de l’emploi direct et indirect.
Visa For Music s’est ainsi donné comme mission de soutenir les acteurs du changement par la mise en place d’ateliers et de formations afin de leur donner les outils nécessaires au développement de leurs activités.

A QUI S’ADRESSE VISA FOR MUSIC

➔ Aux artistes, marocains et internationaux
➔ Aux professionnels de l’industrie musicale
➔ Aux institutions publiques, collectivités et gouvernements locaux, régionaux et
internationaux
➔ Aux opérateurs culturels de la société civile, plus particulièrement dans le secteur de la
musique
➔ Aux jeunes, en formation ou souhaitant acquérir une expérience professionnelle
➔ Aux entreprises, désireuses de s’impliquer dans le développement économique, social
et culturel de leur pays
➔ Aux passionnés de musique